Atliance

AccueilGraphologieGraphothérapieMorphopsychologieEntretiensAgendaAteliers TémoignagesSculpturesPresseContactAssociationPartenairesLiens


MORPHOPSYCHOLOGIE

Morphopsychologie, votre visage change ? Que dit votre visage de vous.
  • La morphopsychologie : histoire et concept
  • Ouverture
  • Quizz
  • Au fil des mots
  • Références
  • Aimez-vous votre visage ?

     S'est-il modifié ces dernières années suite à un événement marquant ?

     Vous reconnaissez-vous dans ce que renvoie le miroir ?

     En fait, que reflète votre visage ? De face, de profil, sous toutes ses lignes... Dans ses lignes de surface comme dans sa profondeur...

     Vous en sentez-vous en partie responsable ?

     A quoi cela vous incite t'il ?

    Haut de la page La morphopsychologie : histoire et concept

    La morphopsychologie, créée par le Docteur Corman en 1937, étudie les corrélations entre les formes (morpho) du corps et particulièrement du visage et les correspondances psychologiques (psyche). Elle se base sur la loi biologique universelle de dilatation/rétraction dont le processus s'observe chez les végétaux, les animaux et les hommes, sans considération des origines ethniques ou culturelles.

    Dans un milieu ressenti favorable et sécurisant, un organisme s'épanouit et s'y insère vastement : une morphologie largement épanouie est significative d'une réceptivité et d'un potentiel d'adaptation de fond... au risque d'une trop grande ouverture.

    Dans un milieu ressenti hostile, un organisme se protège et limite son insertion : une morphologie longiligne est significative d'une dynamique d'intériorisation et souci de différenciation... au risque d'une sensibilité trop sélective.

    Ces mouvements contraires nous habitent tous à des degrés divers et indiquent le double mouvement de la vie qui modèle notre visage.

    D'autres éléments interviennent tels que l'observation du cadre osseux et la place qu'y tiennent les organes des sens - yeux, nez, bouche- le degré de tonicité et le relief des formes, entre autres...

    Pensez-vous plutôt faire partie de la famille des larges ou des longilignes ?

    Celle de Laurel ou Hardy ? De Don Quichotte ou Sancho Panza ?

    Qu'en déduisez-vous ?

    Science humaine en plein devenir, la morphopsychologie :

    • révèle à chacun les courants profonds et les forces qui l'habitent,
    • propose de prendre appui sur nos moindres forces comme tremplin l'évolution,
    • permet de cerner la quintessence de notre tempérament pour nous y ajuster,
    • nous aide à comprendre autrui et le respecter.

    Démarche concrète, visuelle et accessible, la morphopsychologie est particulièrement utile dans :

    • le domaine du développement et de l'épanouissement personnel
    • l'orientation des jeunes (scolarité, choix des études) et de leurs aînés (profession, ré insertion)
    • l'accompagnement des enseignants et des parents
    • un travail sur la mise en valeur de l'image de soi
    • une réflexion face à l'éventualité d'une chirurgie esthétique
    • la compréhension de la vocation existentielle des personnes en quête de sens.

    Haut de la page Ouverture

    La morphopsychologie s'ouvre à une nouvelle discipline, " LA MORPHOBIOLOGIE ", qui, en approfondissant les bases biologiques et ostéologiques, étaye la lecture des formes du vivant et contribue à leur donner leurs lettres de noblesse.

    Haut de la page Quizz

    Pouvez-vous visualiser la personne dont on dit que :

    • le bonheur lui épanouit les formes,
    • elle a le visage long comme un jour sans pain,
    • son regard est perçant,
    • elle a les coudées larges
    • elle a un front lunaire, le front bas d'un technicien, un regard broussailleux, un nez d'aigle, le profil grec, une bouche d'espion, etc...
    • Peut-on se fier à l'impression première qui, dit-on, est la plus juste ?

    Réponse :

    Une grande vigilance est requise pour appréhender le visage dans une globalité, et non dans le détail. Il est nécessaire que de solides connaissances et l'expérience charpentent l'intuition.

    Haut de la page Au fil des mots

    • Je vous le dis : chacune de ces choses prises séparément est fausse, toutes prises ensemble sont vraies. (Friedrich Nietzsche, Ainsi parlait Zarathoustra)
    • Le visage humain est le plus beau des spectacles (La Bruyère)
    • Tout se donne à voir sur le ciel d'un visage (Christian Bobin)

     Haut de la pageRéférences

      Cassette vidéo morphopsychologie, "le visage découvert"

      La morphopsychologie pratique " Le visage à découvert "

      Anne-Sophie Boutry et Jean Marie Lepeltier.

      Vidéo pratique, édition Sisma.